Les entreprises confrontées à la complexité du Cloud à l’heure où les applications modernes gagnent du terrain dans le monde

Analyse Cloud

Le rapport 2022 NGINX sur l’état de la livraison des applications et des APIs met en lumière les dernières tendances en matière de modernisation. Le déploiement de clouds hybrides et l’adoption de Kubernetes continuent de dominer.

Paris le 16 février 2023 – L’évolution vers des environnements d’applications modernes prend de l’ampleur et ce, malgré les défis constants liés au cloud et aux compétences, selon une nouvelle étude menée par les pionniers de l’open-source F5 NGINX

Selon l’enquête annuelle menée auprès de la vaste communauté open-source et d’utilisateurs de NGINX, au moment où les entreprises continuent de s’adapter aux technologies en pleine expansion des microservices et de la conteneurisation, la plupart optent désormais pour des architectures hybrides. Les personnes interrogées ont également indiqué que l’utilisation du matériel sur site et du cloud public augmentait proportionnellement au volume de leur charge de travail.

Lorsqu’on leur demande où ils utilisent leurs applications ou services, les trois premières réponses sont le cloud public (37%), le client web/front-end (35%) et les serveurs sur site (33%). Pour ceux qui ont choisi le cloud public, 42% utilisent également le client web/front-end et 37% utilisent des serveurs sur site. 

« La tendance croissante à la modernisation est simple : le cloud peut coûter cher et être difficile à sécuriser. Lorsqu’une application n’a pas besoin de la flexibilité et de l’agilité offertes par une architecture cloud, le choix d’une architecture traditionnelle sur site s’impose car plus facile à sécuriser. Si le secteur a un jour semblé vouloir se tourner entièrement vers le cloud, ces résultats correspondent à ce que disent les clients de F5 : les environnements hybrides offrent un équilibre entre agilité, économies et sécurité », a déclaré Jenn Gile, responsable du marketing produit pour NGINX.

Kubernetes en vedette

Le sondage de NGINX indique également que Kubernetes est le cadre favori des développeurs et des entreprises. 77% des personnes interrogées qui utilisent un outil ou un service d’orchestration de conteneurs en utilisent un basé sur Kubernetes. Ce pourcentage est le même que pour les utilisateurs de Kubernetes en général. Selon 42 % des personnes interrogées, l’évolutivité est le principal moteur de Kubernetes, tandis que 25 % citent la facilité de déploiement. 

Cependant, la situation change lorsqu’on considère le pourcentage de charges de travail déployées avec Kubernetes. En effet, les utilisateurs qui ont recours à Kubernetes pour déployer plus de trois quarts de leurs charges de travail sont plus susceptibles de citer l’évolutivité comme principal facteur, par rapport à ceux qui en déploient moins d’un quart (54 % contre 37 %).

Les défis en matière de compétences et d’entreprise sont nombreux.

Selon l’enquête, le problème principal lorsqu’on travaille sur des projets de livraison d’API et d’applications c’est le manque de compétences techniques (21%).  

Parmi ceux qui ont signalé une pénurie de compétences, 27 % ont indiqué que la courbe d’apprentissage rapide des outils constituait un défi majeur, tandis que 25 % ont souligné un manque de personnel ou de ressources. 

« Les défis les plus fréquents auxquels nous sommes confrontés sont probablement étroitement liés : un manque de compétences techniques peut influer sur la façon dont la courbe d’apprentissage s’avère abrupte, et un manque de personnel ou de ressources aggrave ces problèmes car les options pour relever le défi sont limitées. », a expliqué M. Gile.

La sécurité sous les projecteurs

La sécurité occupe une place prépondérante dans la livraison des applications et des API.

45 % d’entre eux estiment qu’au moins une fonction de sécurité est « très importante », 34 % à penser de même pour l’évolutivité et 40 % pour l’observabilité. 

La protection contre les 10 premières menaces de l’OWASP et le cryptage de bout en bout constituent les fonctions de sécurité les plus importantes pour les personnes interrogées, puisque 53 % d’entre elles considèrent l’une ou l’autre comme « très importante ».

Poursuivez votre lecture avec nos différents articles sur les sujets du moment en cybersécurité.

Partager cet article

Nos billets d’humeur les plus lus

A l’ère du deepfake politique, nos démocraties sont-elles en danger ?

Utilisée par les candidats pour mener leur campagne, ou pour déstabiliser un adversaire,…

Comment réinventer la cybersécurité à l’ère de l’IA ?

Jeux Olympiques, élections... 2024 : une actualité favorable à l'accélération de l’IA.……

Cyber security copywriter : Comment réussir son copywriting en cybersécurité ?

Cyber security copywriter : Comment réussir son copywriting en cybersécurité ?

Sur le marché, de multiples éditeurs et intégrateurs se livrent une véritable bataille…