La migration de données : stratégie, réussite et bonnes pratiques

Migration des données

Jérôme Soyer, Vice-Président Avant-Ventes pour l’Europe Continentale chez Varonis

La migration de données est une opération essentielle pour les entreprises. Qu’il s’agisse de mettre en place un nouveau système ou de transférer des informations vers des emplacements de stockage plus sécurisés, disposer d’une stratégie solide de migration des données est impératif pour les équipes de direction et de technologie de l’information.

Cependant, selon les données récentes de Gartner, environ 50 % de tous les projets de migration de données dépassent les budgets prédéfinis ou nuisent à l’entreprise en raison d’une stratégie ou d’une exécution défectueuse. En effet, les projets de migration de données sont souvent complexes, chronophages et impliquent plusieurs systèmes, technologies et équipes techniques.

Pourquoi une stratégie de migration de données sécurisée est-elle importante ?

La migration de données peut se produire pour diverses raisons, mais en général, elle vise à améliorer les performances et la compétitivité de ses opérations informatiques et d’une organisation dans son ensemble. Des données mieux organisées peuvent être exploitées de manière plus efficace, et des données stockées au même endroit et dans un format unique réduisent le besoin de multiples systèmes et matériels, avec leur coût associé.

Les conséquences d’une migration de données mal exécutée peuvent également être significatives. Le résultat peut être des données inexactes, des redondances ou d’autres problèmes nécessitant une correction après coup. En réalité, un travail médiocre de migration de données peut même ruiner des données précises, bien structurées et organisées.

Une stratégie complète de migration de données aide à éviter les retards, les dépassements budgétaires et les plans incomplets susceptibles de faire échouer le projet. Une stratégie de migration complète contribue également à maintenir tous les intervenants et membres de l’équipe sur la même longueur d’onde, ce qui permet d’accomplir les tâches nécessaires plus rapidement et plus précisément.

Et surtout, une stratégie de migration de données doit être sécurisée et conforme. Ne pas prendre les bonnes mesures en matière de cybersécurité et de réglementation pourrait éventuellement entraîner une violation de données ou des amendes et des sanctions pour non-conformité.

Types de Migration de Données

Les migrations de données peuvent revêtir différentes formes.
Voici quelques-unes des formes les plus courantes de migration de données et ce qu’elles impliquent :

Migration de Stockage : Ces migrations se concentrent sur le transfert de données d’un dispositif de stockage vers un autre, que ce soit sur site ou dans le cloud. Bien que les migrations de stockage semblent être les plus simples en apparence, cela ne signifie pas de simplement copier/coller des informations, surtout si l’on traite avec des téraoctets de données. Chaque organisation a besoin d’un plan solide, d’une exécution appropriée, de la compréhension de la destination des données et de qui devrait y avoir accès.

Migration de base de données : Avec les migrations de base de données, il faut mettre généralement à niveau un moteur de base de données et déplacer l’ensemble de la base de données installée vers un nouvel appareil. Les migrations de bases de données sont généralement plus complexes que les migrations de stockage, car il faut travailler avec des volumes de données plus importants qui peuvent avoir des formats différents. Cela passe par la sauvegarde les bases de données, les détacher du moteur, migrer les fichiers vers un nouveau moteur, puis restaurer les fichiers dans la nouvelle base de données et l’emplacement.

Migration d’application : Ce type de migration peut être une combinaison de migrations de bases de données et de stockage. Lorsqu’une application logicielle entière est déplacée d’un endroit à un autre, elle comporte généralement des bases de données, des dossiers et des fichiers d’installation qui doivent tous être déplacés vers un serveur différent, par exemple.

Migration Globale vs. Migration Incrémentielle : Alors que les types de migrations de données mentionnés ci-dessus se rapportent aux aspects techniques de la migration, il existe différentes approches stratégiques pour la migration. Chaque organisation peut opter pour une approche globale, où l’ensemble de la migration est effectué en une seule fois et achevé dans un délai spécifié. Elle peut également migrer de manière incrémentielle et transférer les données par phases. L’approche globale est avantageuse car elle consiste simplement à « tout faire en une fois », tandis que les migrations incrémentielles permettent de maintenir les systèmes en ligne pendant le processus. Il faudra donc évaluer les besoins de son entreprise et la stratégie technologique pour décider de l’approche la mieux adaptée à son organisation.

La migration de données, c’est comme déménager ses biens les plus précieux d’une maison à une autre. Prendre soin de ses données, c’est s’assurer qu’elles arrivent en toute sécurité là où elles doivent être. Avec une planification minutieuse, des outils technologiques adéquats et des partenaires expérimentés, le projet de migration se déroulera sans encombre, et les données seront en sécurité dans leur nouveau domicile.

Poursuivez votre lecture avec nos différents articles sur les sujets du moment en cybersécurité.

Partager cet article

Nos billets d’humeur les plus lus

A l’ère du deepfake politique, nos démocraties sont-elles en danger ?

Utilisée par les candidats pour mener leur campagne, ou pour déstabiliser un adversaire,…

Comment réinventer la cybersécurité à l’ère de l’IA ?

Jeux Olympiques, élections... 2024 : une actualité favorable à l'accélération de l’IA.……

Cyber security copywriter : Comment réussir son copywriting en cybersécurité ?

Cyber security copywriter : Comment réussir son copywriting en cybersécurité ?

Sur le marché, de multiples éditeurs et intégrateurs se livrent une véritable bataille…