Cybersécurité : des hôpitaux à la santé fragile

Après des vagues de cyberattaques sans précédents subies par nos centres hospitaliers, « la réaction étatique sur le plan cyber sécuritaire se devait d’être à la hauteur, et elle semble l’être… du moins financièrement car les contours du plan restent à définir ». Par Emmanuel Le Bohec, directeur Claroty (pays francophones), spécialiste de la sécurité des systèmes industriels.

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a révélé qu’au total 27 centres hospitaliers avaient été ciblés en 2020. L’activité des pirates s’étant largement accélérée au cours des dernières semaines puisqu’en 2021, l’ANSSI dénombre d’ores et déjà une attaque par semaine. Les centres hospitaliers de Dax ou encore de Villefranche-sur-Saône en ont fait les frais.

L’État français vient donc d’annoncer un important plan d’investissement pour renforcer la cybersécurité des hôpitaux et centres hospitaliers français. Le 19 février, le président Emmanuel Macron a lui-même déclaré que 350 millions d’euros seraient investis au travers du Ségur de la santé. Après des vagues de cyberattaques sans précédents subies par nos centres hospitaliers, déjà largement sous tension du fait de la pandémie, la réaction étatique sur le plan cyber sécuritaire se devait d’être à la hauteur, et elle semble l’être… du moins financièrement car les contours du plan restent à définir.

A ce jour, quelques éléments concrets de ce plan d’investissement ont été révélés : l’État a nommé trois prestataires spécialisés en services de cybersécurité pour réaliser des audits et accompagner les hôpitaux dans leur démarche, et exprimé plusieurs conditions à son investissement renforcé, notamment la nécessité pour les hôpitaux d’attribuer 5% à 10 % de leurs budgets IT au volet cybersécurité.

Lire la suite sur La Tribune

Partager cet article

Nos billets d’humeur les plus lus

74 % des RSSI se disent prêts à payer le prix fort pour travailler avec des fournisseurs qu’ils considèrent comme des influenceurs

L’influence joue un rôle fondamental dans les choix des RSSI : 97 % d'entre eux utilisent…

Cybersécurité : quel rôle pour la presse et le contenu d’influence ?

55 % des professionnels de la cybersécurité consacrent 1 à 3 heures par semaine à la…